Lettre à Mr Schneider vice premier ministre du 29/10/2015

Vogel à Mr Pregno

Monsieur le Vice-Premier Ministre,

Nous constatons avec émotion que vous vous occupez des passeurs en Méditerranée.

Ne croyez-vous pas que le moment soit venu de vous occuper des passeurs qui déposent chaque jour une armée de mendiants aux quatre coins de la ville, le tout en violation flagrante d’une loi votée en avril 2014 et qui fait de la mendicité en bande organisée une infraction gravissime parce que relative à une traite d’êtres humains.

Vous n’avez pas besoin de survoler la ville par bimoteur de CAE pour les détecter. Ils sont partout et se foutent royalement de toutes les autorités réunies.

Le matin, trois Mercedes distribuent à la gare les chiens et la cohorte envahit la cité à partir du Glacis.

Comment peut-on faire confiance à la politique qui méprise ses propres lois ?

Développez la même bienfaisante énergie qui habite votre cœur généreux contre ceux qui cyniquement violent des lois essentielles sous vos yeux.

Profond respect.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail