OBSERVATION QUANT AU STYLE

Vogel à Mr Pregno

Les âmes sensibles, qui périodiquement critiquent mon style de vulgaire, doivent savoir que le vulgus, c’est-à-dire le peuple, parle le langage direct, cru, non châtié, s’il s’agit de dénoncer des énormités.

Là, les mots de merde sont plus qu’appropriés.

Ce sont d’ailleurs les seuls vocables qui frappent et laissent des traces.

De ce fait, les petites bouches pointues ne les oublient pas.

Ainsi il leur rappelle constamment le fond du texte, ce qui reste essentiel.

 

Me Vogel.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail