OÙ SOMMES-NOUS ?

4 janvier 2021 0 Par Me Gaston Vogel

Je vous raconte les déboires qu’un quidam sans histoire et sans histoires, sans particularités particulières, bref : un homme effacé – un nemo – qui n’a jamais eu maille à partir avec la Justice et pour qui tout ce qui est financier appartient à un autre Monde ; a dû souffrir, quand récemment, il s’est présenté à la banque pour prélever un pécule pour passer les jours ennuyeux des fêtes de fin d’année…

La banque lui dit : « Non, on ne peut rien vous donner : le CRF a bloqué vos comptes ! »

« C’est quoi le CRF ? »

On lui répond : « Une cellule d’anti-blanchiment. »

« Mais j’ai blanchi quoi ? Je blanchis seulement mes chemises ! »

Le quidam, qui n’a pas compris le mot compliqué de « blanchiment », est rentré la tête lourde, dégouté, désespéré…

Imaginez un instant que cela vous arrive et ce que cela veut dire de ne plus disposer de ses avoirs sans aucune raison…

Et quelle humiliation !!!

Il n’a jamais rien su !

Il ne sait toujours rien…

Il n’a à aucun moment été prévenu de ce qui allait se tramer contre lui !

Une horrible horreur !!!

Pourquoi ce nemo parfaitement lucide, en possession de toutes ses facultés mentales, sans tuteur – ce lambda – était-il sous l’œil du CRF alors qu’il tombe sous le sens qu’aucun article de la loi de 2018 n’autorise un tel abus de pouvoir ?

Qui a dénoncé ce pauvre et pour quels motifs ?

Sa banque ?

Cela ne pardonne pas : c’est du goulag !

Dans quel monde avons-nous chuté ?

Cela devient de pire en pire et de plus en plus irrespirable…

Maintenant, il lui appartient de faire de la procédure pour récupérer ses avoirs…

Tout un tremblement : Chambre du Conseil, plaidoiries, le cas échéant, un appel…

Que peut-on encore aller prêcher chez Orban et Erdogan ?

Ils doivent étouffer de rire quand ils voient ça !

Gaston VOGEL

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail