APHORISMES ET RÉFLEXIONS DIVERS

Der Aphorismus, die Sentenz, in denen ich als der Erste unter Deutschen Meister bin (il oublie curieusement G. Ch. Lichtenberg) sind die Formen der Ewigkeit ; mein Ehrgeiz ist, in zehn Sätzen zu sagen, was jeder andere in einem Buche sagt – Was jeder andere in einem Buche nicht sagt.

Nietzsche

Georg Christoph Lichtenberg (1742-1799)

Ignorer Lichtenberg en France, ce n’est pas une lacune moindre que celle qui eût existé en Allemagne si l’on y avait ignoré CHAMFORT.

L’épigramme, l’aphorisme, la maxime, sont des haïkus de la pensée… L’aphorisme approche de la condition de la poésie. Son économie formelle vise à secouer dans un éclair d’autorité.

Steiner

ABSURDE

Mon seul regret dans l’existence est de n’être pas quelqu’un d’autre.

Woody Allen

Je refuse d’appartenir à un club qui m’accepterait pour membre.

Groucho Marx

L’avenir c’est du passé en préparation.

Pierre Dac

J’aime calculer lentement, lentement mais faux. J’aime les calculs faux car ils donnent des résultats plus justes.

Jean Arp

Si vous avez un bâton, je vous en donnerai .Si vous n’en avez pas, je vous le prendrai.

Proverbe Zen

AMOUR

L’amour est de tous les sentiments le plus égoïste, et par conséquent lorsqu’il est blessé, le moins généreux.

B Constant (cité par Nietzsche dans le Fall Wagner)

 *

Sie kannten sich vom Sehen, aber nach dem ersten Kind war auch das zu Ende

Janusz Oseka 

 *

L’amour le plus intense est la négociation jamais concluante de deux solitudes.

Steiner

ARTISTE

L’artiste possède par nature, une finesse de regard qui lui permet de percevoir dans tous les paysages possibles l’ordre du désordre.

Jankelevitch

AUTOGRAPHE

L’autographe, c’est la physionomie de la pensée.

Lamartine

L’autographe est le sismographe de l’âme.

J.P. Guéno

BALBAL (LE PRINCIPE DU)

Coutume d’Asie Centrale qui consiste à ériger une pierre informe (balbal) pour chaque ennemi tué, et devenu ainsi le balbal de son meurtier. Croyance cynique ou folle selon laquelle les victimes de tout meurtre sont, dans l’au-delà, au service de leurs meurtriers ou de ceux au nom duquel le meurtre  a été commis. Idem pour les animaux. Si on égorge une bête, on tisse un lien étroit entre elle et celui qui l’a tuée. Résultat fort précieux pour les chasseurs.

CONS

LES SIMPLES D’ESPRIT
Heureux les simples d’esprit, mais ils ne valent pas le prix qu’ils nous coûtent.

Bluval

 *

LES CONS
Non seulement les cons sont cons mais ils sont sourds. Ce qui ne les empêche pas, bien au contraire, de s’écouter parler.

Audouard

 *

L’IDIOT
Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet.

Courteline

 *

LES CONS

Les cons n’ont pas besoin d’étudier les problèmes, puisqu’ils en connaissent la solution. Ni de rechercher les responsables. Ils les connaissent aussi. Ce sont les autres. Jamais eux. Le con se nourrit de bouc émissaire. C’est pourquoi il a si souvent mauvaise haleine.

Yvan Audouard

 *

Le con est un animal sociable (comme le hareng)

Yvan Audouard

 *

Un esprit en mal de notions doit d’abord s’approvisionner d’apparences

Ponge

 *

J’aime toujours à parler de cons – cela me fait rire

Voltaire

CONSIDERATION

La considération se mesure à l’épaisseur du portefeuille.

François Pinault

CRAINTE

Personne ne le hait, car personne ne le craint.

B. Shaw

DÉCORATION

Les décorations c’est comme les bombes, cela tombe toujours sur ceux qui ne le méritent pas.

Me Dupont –Moretti

DÉLATEURS

Constantin écrit en 313 : Il faut arrêter le plus grand fléau du genre humain, l’exécrable race des délateurs. Il faut l’étouffer en ses premiers efforts et arracher à l’envie sa langue pernicieuse. Que les juges ne reçoivent point  les dépositions calomnieuses des délateurs, qu’on les livre au supplice dès qu’il s’en présentera.

Lot – La fin du monde antique p.186

DIEU

L’idée d’un Dieu à la fois parfait et créateur n’est qu’un rêve gothique, d’une barbarie digne d’un Welche ou d’un Saxon.

Anatole France

DISGRÂCE

Un bon courtisan peut, quand il est de race d’avance, quinze jours flairer une disgrâce.

Alexandre Dumas

EGYPTE

Je ne peux pas du tout me rappeler le sourire du Dieu égyptien sans que me vienne à l’esprit le mot « POLLEN ».

Rilke à Lou A. Salomé, lettre du 20.02.1914

EMBONPOINT

Il a été créé et mis au monde pour faire voir jusqu’où peut aller la peau humaine.

Chamfort

ENFER

L’enfer s’installera quand tout sera parfait.

Jean Rostand

  *

Être condamné à rester en sa propre compagnie

Scorcese

ENIGME

Il y a bien plus d’énigmes dans l’ombre d’un homme qui marche au soleil que dans toutes les religions passées, présentes et futures.

Giorgio De Chirico

FAMILLE

Si ton gendre est bon, tu as gagné un fils, s’il ne l’est pas, tu as perdu même ta fille.

Khatané

Tu veux vivre en paix avec tes proches ?

Il vaut mieux que tu vives hors d’eux.

Rakhok

FIN DE REPAS

Moment sordide où les couteaux trainent sur la nappe, à côté des serviettes défaites.

Proust

N’inviter quelqu’un qu’en cure-dents.

Proust

FOLIE

Il est devenu fou à cause de l’infamie des gens raisonnables.

Djalâl-Od-Dîn Rûmî

GEWISSEN

Sein Gewissen war rein. Er benutzte es nie.

Jerzy Lec.

GOÛT (LE)

Quand on a le goût faux, c’est une triste qualité que d’être sincère.

Marivaux

HAINE

Rien ne prend jamais fin. La haine ne cessera jamais. L’homme répète chacune de ses erreurs à l’infini.
Szilàrd Borbély

HARRAGAS

Ce sont les désespérés que rien ne freine pour quitter des pays qui ne leur offrent plus rien.

HIERARCHIE

Dans toute hiérarchie, la crème monte jusqu’à ce qu’elle soit aigre.

Principe de Peter

HIROSHIMA

Dans ses mémoires, le Général et Président Eisenhower écrit qu’en août 1945, le Japon était déjà battu, le recours à la bombe était inutile.

Alors pourquoi ce carnage ?

Plus que la capitulation nippone, il s’agissait de montrer la suprématie américaine à l’URSS.

HOMME

HYSTERIE

L’humanité est devenue hystérique au Moyen-Âge parce qu’elle a mal refoulé les impressions sexuelles de son enfance de garçon Grec.

Karl Kraus

 *

HYSTERIQUE

Adj. Et n. est emprunté (1568, hystéricque) au bas latin hystericus, du grec husterikos «  qui concerne la matrice », « (femme) malade de l’utérus » de hustera « utérus ». Il se rattache peut-être à une racine indoeuropéenne concernant « ce qui est en arrière » (-> hystérésis), qu’on retrouverait dans l’anglais out « dehors », mais le sens fait difficulté, de même que pour le sanskrit úttara– « ce qui est au-dessus ». Par ailleurs, le rapport avec le nom du ventre (grec uderos, sanskrit udaram) n’est pas éclairci.

Hystérique s’est d’abord employé uniquement en parlant des femmes, au sens de « qui présente des troubles psychiques », parce qu’on pensait que cette maladie avait son siège dans l’utérus et qu’elle était liée à des accès d’érotisme morbide. Puis le sens s’étend aux hommes avant l’évolution de la notion, qui devient essentielle en psychiatrie et en psychanalyse, à la fin du XIXe siècle.

Dictionnaire historique de la langue Française – Le Petit Robert

 LES DROITS DE L’HOMME

Une même religion civile, les Droits de l’Homme, offre son supplément d’âme aux tartuffes des deux bords.

Régis Debray

HOMME

L’homme est à venir. L’homme est l’avenir de l’homme.

Ponge

 *

Dans une lettre au Pasteur MOULTON le 29.01.1760, Rousseau écrit à propos de Voltaire :

Je le haïrais davantage si je le méprisais moins.

 *

Sans moi, je me porterais à merveille.

Chamfort

 *

Humans are greedy, selfish and distrutful.

Hobbes

 *

Il faut qu’un ministre des affaires étrangères soit doué d’une sorte d’instinct qui, l’avertissant promptement, l’empêche, avant toute discussion, de jamais se compromettre. Il lui faut la faculté de se montrer ouvert en restant impénétrable, d’être réservé avec les formes de l’abandon, d’être habile jusque dans les choix de ses distractions.

Talleyrand

L’homme a été taillé dans un bois si tordu qu’on n’en pourra jamais tirer quelque chose de tout à fait droit.

Kant

Les personnes, au fur et à mesure qu’on les connaît, sont comme un métal plongé dans un mélange altérant, et on les voit peu à peu perdre leurs qualités.

Proust

HYPOCRYTES

Début mars 2008, le gouverneur démocrate de l’Etat de New-York, Eliot Spitzer, a dû démissionner parce que le New-York Times avait révélé ses relations avec une call-girl. Ce même homme quand il était attorney général, avait fait voter une loi pour que les clients des prostituée soient considérés comme coupables.

Douglas Kennedy – Le Monde 20.-21.04.2008

INCERTITUDE NONOBSTANT TOUTES ÉVIDENCES

L’histoire de Jankel et Sarah

Jankel et Sarah séjournaient à Paris

Le soir, après avoir offert à son épouse les plus belles pièces qu’il avait dénichées Faubourg Saint-Honoré, il eut avec elle un moment de détente au bar de l’hôtel.

Un appel d’un ami l’obligeait à s’absenter pendant une petite heure.

Il mit un peu plus de temps pour rentrer.

Rentré, il va au bar mais il ne la trouve plus.

Il téléphone à la chambre. Pas de réponse.

Il va voir le concierge qui lui confie contre bakchich qu’elle vient de monter l’escalier en charmante compagnie.

Jankel se précipite dans l’ascenseur.

Il sort au troisième étage.

Il entend les pas du couple qui venait d’enjamber le palier de l’étage en-dessous.

Il se dissimule derrière une porte de service et attend fiévreusement le passage des odieux le cœur battant.

Chambre 337.

La porte s’ouvre.

Une fois fermée, il s’en approche à pas feutrés, s’agenouille pour mieux observer le manège à travers le minuscule trou de la serrure.

L’angle est bien choisi et qu’est-ce qu’il voit ?

Je cite le texte dans son original :

« Sie hatte eine Schultercape aus Goldstoff – und als sie die Cape ablegt, hatte sie darunter eine Bluse aus rosenfarbenem Seidenflor – durchsichtig wie Glas. Und ihr Rock war bedeckt mit glitzernden Pailletten, dass einem beim Hinschauen die Augen weh taten. Dann legte sie den Rock ab und sie trug die Dessous mit Brüsseler Spitzen – lila mit Silberfäden… alles das war er ihr eben geschenkt hatte… und an den Strumpfbändern hatte Sie die Rosette aus Rubinen die ihm so gut gefallen hatten. Dann zog Sie die Dessous und die Strumpfbänder aus… »

C’est à ce moment crucial entre tous que le clapet tombe et obture le trou par lequel il avait pu voir tous ces détails scabreux.

« Merde », disait-il, « toujours cette incertitude » – « immer noch diese Ungewissheit »

Salcia Landmann – der jüdische Witz

IDEEN

Ideen haben Ähnlichkeit mit Viren:

Sie sind auf Köpfe als Wirte ausgewiesen, sie vervielfältigen sich und mutieren in Inhalt oder FORM, und sie rotten sich zusammen, um Ideologien zu bilden. Sie verbreiten sich vertikal über Generationen hinweg und auch horizontal von einer sozialen Gruppe zur anderen.

Richard Dawkins

INTERDITS

Presque tout est interdit, le peu qui ne l’est pas est obligatoire.

Peter Ustinov

JUGE

Un Juge devrait toujours supposer qu’un glaive est dirigé la pointe contre son cœur et que la géhenne s’ouvre à ses pieds.

(Sanh. 7a)

KASTRATION

Ende des 16th Jahrundert triumphierte in der Sixtinischen Kapelle die Chirurgie über die Natur. Allen Verboten zum Trotz billigte Past Clement VIII die Kastration für den Gesang zur Ehre GOTTES.
… Allein im Italien der 18th Jahrundert wurden rund 500.000 Knaben Kastriert.
Mangels Testosteron das in Hoden bebildet wird, bleibt der Kehlkopf kindlich klein.

VELLUTTI letzter KASTRAT gestorben 1861

LIBERTE D’EXPRESSION

Le principe de la liberté d’expression a quelque chose d’élémentaire. Ou on le défend dans le cas d’opinions qu’on déteste, ou on ne le défend pas du tout. Même Hitler et Staline admettent la liberté d’expression de ceux qui partageaient leur point de vue.

Noam Chomsky

MENS SANA

MENS SANA IN CORPORE SANO est une formule incomplète tirée d’une satire de JUVENAL « ORANDUM EST, UT SIT MENS SANA IN CORPORE SANO ». Formule choisie comme devise par Jahnn, le grand coach des sports au XIXème siècle.

Juvenal

MORALISATEURS

Je vomis les moralisateurs, ce sont toujours eux qui dressent bûchers, potences et guillotines.

Jeanson

MOTS

Les mots ont été maltraités. Il faut leur redonner une respiration.

Naomi Shihab Nye

 *

Les mots sont rongés par les mensonges et les faux espoirs dont ils sont responsables.

Steiner

 *

Ô mot, mot, toi qui m’abandonne.

Opéra de Schönberg – Moïse et Aaron

MUSIQUE

L’infini actuel, non-sens pour la philosophie, est la réalité, l’essence même de la musique.

Cioran

La musique moderne, fondée sur l’harmonie et le contrepoint, est une création du Moyen-Âge et du XVIème siècle.

Ferdinand Lot – La fin du monde antique

NOTORIETE

La notoriété est une moisissure, un truc qui nous colle dessus.

Catherine Dolto

PASCAL

Pascal, l’homme qui à douze ans, retrouva pour lui les propositions d’Euclide, et qui, à seize ans, rédigea un traité sur les coniques, ce qui ne dut pas avoir d’égal depuis Archimède, croyait fermement à trente ans, que la fille de sa sœur avait été guérie d’une fistule lacrymale, grâce à une relique de la Sainte Couronne.

G. F. Lichtenberg

PLAISANTERIE

La plaisanterie n’étant que comme le sel de la conversation, l’usage qu’il faut en faire est à peu près réglé sur celui que l’on fait de l’assaisonnement des viandes.

Baltasar Gracian Y Morales

POUVOIR

Le pouvoir se présente toujours comme altruiste, désintéressé, généreux.

Noam Chomsky

PRESSE

Dans le jargon américain de la presse écrite, il y a un terme : le trou des nouvelles. De quoi s’agit-il ? D’abord i0l met en page les publicités : c’est l’essentiel. Après, il remplit les trous qui restent, ici et là, avec quelques informations. C’est la structure naturelle des médias commerciaux.

Pendant des siècles, il a fallu lutter pour disposer d’une presse libre.

Est-ce que la liberté de la presse c’est seulement la liberté des entreprises privées de faire ce qu’elles veulent ? Est-ce que la liberté de la presse devrait tenir compte de ce que dit la Déclaration des Nations unies sur les droits de l’homme : le droit de recevoir une information puisée à diverses sources ?

Et la possibilité pour les gens de se réunir et de diffuser de l’information élaborée à partir de sources plurielles ?

On se demande parfois comment la liberté de la presse a pu se transformer en une tyrannie des patrons des médias. C’est le résultat d’une longue bataille commerciale. Le secteur privé a fini par l’emporter. Aux États-Unis, une expression traduit cela : on parle de « Corporate libertarianism ». Ça n’a rien de libertaire…

C’est plutôt la tyrannie des entreprises. C’est ainsi qu’il faudrait dire.

Noam Chomsky

PROVERBE ARABE

Il ne faut pas aller au soleil si on a du beurre sur la tête.

REALITÄT

Realität… Ich hasse die Realität. Sie macht keinen Spaß… Eine traurige, eine tragische Geschichte, die Realität. Aber wissen Sie was, es gibt keinen anderen Ort, an den man gehen kann. Die Realität ist alles, was wir haben.

Woody Allen

RÉFLEXION

La réflexion n’est pas là pour confirmer les évidences, mais au contraire pour les contester.

Jankelevitch

RELIGION

La religion fait peut-être aimer Dieu mais rien n’est plus fort qu’elle pour faire détester l’homme et haïr l’humanité.

Boualem Sansal – 2084 la fin du monde

My own view on religion is that of Lucretius. I regard it as a disease born of fear and as a source of untold misery to the human race. I cannot, however, deny that it has made some contributions to civilization. It helped in early days to fix the calendar, and it caused Egyptian priests to chronicle eclipses with such care that in time they became able to predict them. These two services I am prepared to acknowledge, but I do not know of any others.

Bertrand Russell, Why I am not a christian, p.24

RÊVE

Nommer un objet, c’est supprimer les trois quarts de la jouissance du poème qui est faite du bonheur de deviner peu à peu, de suggérer, voilà le rêve.

Mallarmé

RIRE ET SOURIRE

  • Un sourire conditionnel et provisoire
  • Un rêve pétillant (Apollinaire)
  • Avoir le sourire en coin
  • Les remous concentriques d’un sourire de reconnaissance anticipée (Proust)
  • Un sourire tendre, obstiné et confus. (Proust)
  • Un sourire de doute
  • Un malicieux sourire
  • Son sourire doucement illuminé de chrétien
  • Le rire carnassier
  • Un atroce sourire sans dents et sans yeux
  • Les coins de sa bouche retombaient avec un sourire dédaigneux
  • Un large sourire détend ses mâchoires crispées

SALAUD

On ne naît pas salaud…mais on le devient. Une gueule est un produit social.

Sartre

SAVOIR

Savoir que l’on sait ce que l’on sait et savoir que l’on ne sait pas ce que l’on ne sait pas : voilà le vrai savoir.

Confucius

SCHMETTERLINGSEFFEKT

Kann der Flügelschlag eines Schmetterlings in Brasilien einen Tornado in Texas auslösen.

Edward Lorenz

SCHWEIGEN

Selbst sein Schweigen enthielt Sprachfehler.

L.J. Kern

SUICIDE

Le suicide incarne la liberté, il le garantit. Nous n’avons pas eu notre mot à dire à la naissance. Mais libre à nous de revendiquer l’autonomie de notre être, la « promesse de soi », en choisissant la manière et l’heure de notre mort… Quelle tyrannie plus obscène que celle qui interdit la libération au comateux, au patient incarcéré dans l’immobilité, au mort-vivant attaché à la respiration artificielle, évacuant leurs boyaux sous licence chimique.

Steiner

 *

Je tiens à ce que mes amis sachent que je leur cède compagnie dans un esprit paisible, avec le timide espoir d’une vie d’outre-tombe dépersonnalisée, par-delà les confins obligés de l’espace, du temps et de la matière et par-delà les limites de notre compréhension. Ce sentiment océanique m’a souvent soutenu dans les passes difficiles…

Arthur Koestler – Billet de suicide écrit dès juin 1982.

TACITUS-GERMANIA

Die « Germania » ist eine der berühmtesten  und berüchtigtsten Schriften der Antike. Das kleine Buch, in dem der Römer Tacitus seinen Landsleuten vor Augen halten wollte, wie dekadent sie waren, schuf den Mythos der unbeugsamen, kriegstüchtigen, blauäugigen, rassereinen und trotz alle Wildheit sittsamen Germanen. Das Buch von der Renaissance bis zum Nazismus Wurde immer Weltanschaulich missbraucht.

Christopher B. Krebs – Ein gefährliches Buch. Ein überaus brillantes Werk (Washington Post)

TÉLÉVISION

Ich habe gestern Abend, weil ich zu müde war zum Schlafen, eine halbe Stunde vor der GLOTZE gesessen und zweimal rauf und runtergezappt.
Ich weiß gar nicht mehr, wie viele Scheißereien, Morde und Autocrashs ich insgesamt erlebt habe.

Helmut Schmidt – interview reçue par Di Lorenzo le 12.07.2007

TIBET

MARIAGE

Au Tibet, le mariage est généreux – L’épouse appartient au mari et à tous ses frères.

COURTOISIE

On accueille le visiteur par : « asseyez-vous et adhérez au tapis ».

Quand il s’en va, son hôte lui dit : « allez-vous en lentement ».

SES THAUMATURGES

Nub-Chen-Nam-Kar-Ning-Ibo, moine de la secte de la Cape rouge – il pouvait se transporter à travers les airs à volonté.

Ba-mi-ye-she, comme l’Énoch biblique, fut transporté dans le Nirvâna sans avoir à passer par la mort.

Dub-Chen-Gyal-Wo-Chang médita si longtemps que son corps devint plus léger que la fumée, et qu’il demeure aujourd’hui encore perché très haut dans les arbres.

Perceval Landon – p.284

TOLERANCE

… le Paul Claudel antidreyfusard et arrogant qui répondit à Jules Renard : La tolérance, il y a des maisons pour ça !

César, grand pontife, pouvait sans impiété ni scandale, affirmer en plein Sénat, qu’il n’y avait rien après la mort.

Salluste – Catilina – Li. 20

TOTALITARISME

Le totalitarisme ne tend pas vers un régime despotique sur les hommes, mais vers un système dans lequel les hommes sont superflus. Le pouvoir total ne peut être achevé et préservé que dans un monde de réflexes conditionnés de marionnettes ne présentant pas la moindre trace de spontanéité.

Hannah Arendt

TRANQUILITE D’ÂME

Nichts kann mehr zu einer Seelen-Ruhe beitragen, als wenn man gar keine Meinung hat.

G. F. Lichtenberg

TROU NOIR

« Le trou noir » expression inventée par

John Weeler, physicien Americain

VIE

Les gens sans imagination ont besoin que les autres mènent une vie régulière.

Boris Vian

Il faut apprendre de la vie à souffrir la vie.

Chamfort

La vie est une maladie sexuellement transmissible et constamment mortelle.

Willy Rozenbaum

VIVRE

Je suis le frère en Dieu de tout ce qui vit, de la girafe au crocodile, comme de l’homme, et le concitoyen de tout ce qui habite le grand hôtel garni de l’univers.

Gustave Flaubert

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail